Mise à jour de la page : 06/12/2001.

 

Introduction

 

Vous trouverez dans ces quelques pages une présentation sommaire de l’une des séries de timbres courants parmi les plus mal connues et les plus mal aimées de France. Réservés aux affranchissements les moins communs et émis en même temps que deux autres types (Cérès de Mazelin et Marianne de Gandon), ces quatre timbres sont passés quasiment inaperçus.

Une présentation générale de la série sera d’abord effectuée. Les circonstances de son émission seront abordées.

Suivra ensuite un chapitre un peu plus technique où seront données les dates d’émission, de retrait, et les dates et les quantités des différents tirages.

Les usages de nos quatre timbres seront ensuite abordés, pour les présentations suivantes : Seul sur document – Par multiples – Affranchissements combinés – En complément d’affranchissement.

Les variétés, accidentelles ou constantes, seront ensuite présentées.

Certaines surcharges ayant été apposées sur ces timbres, un chapitre leur sera consacré. Dans ce chapitre seront aussi étudiées les présentations particulières.

Une bibliographie sommaire sera présentée.

Enfin, quelques liens seront proposés, vers d’autres sites philatéliques. Cette rubrique ne demande qu’à s’enrichir, faites moi connaître vos découvertes.

 

Avertissement de l’auteur

 

Ce site ne prétend pas à l’exhaustivité. Il donne des renseignements qui sont à priori exacts. Si vous relevez des erreurs, veuillez m’en pardonner, et toute remarque constructive sera la bienvenue. D’autre part, les différents chapitres ont été illustrés d’après mes propres moyens et d’après les pièces dont je dispose au jour de la création du site. Il ne demande qu’à vivre et à s’enrichir. Mais certains documents sont difficiles à trouver. Ils seront ajoutés au fur et à mesure de mes découvertes. Enfin, certains passages sont peut-être un peu techniques et pas forcément très agréables à lire. Pardonnez-moi, et ne les considérez pas comme une lecture agréable mais comme une documentation qui je l’espère s’avérera utile.

En vous souhaitant autant de plaisir à la lecture de ce modeste site que j’en ai eu à la pratique de la philatélie.

Yves.

 

Page précédentePage suivanteRetour au sommaire