Mise à jour de la page : 21/12/2001.

Variétés

 

 

Variétés accidentelles

 

 

Ces timbres présentent toute la gamme des variétés que l'on trouve à cette époque.
Ci-dessous ne sont présentés que quelques exemples.

 

 

 

Impression défectueuse :

Elles sont dues le plus souvent soit à un défaut de remplissage des encriers, soit à la mauvaise qualité du papier ou à une pression insuffisante lors de l'impression.

 

 

 

 

3 nuances du 50 centimes :


Pâle.


Foncé.


Tirant sur l'outremer.

 

Nuances :

Assez nombreuses pour le 10 centimes et le 50 centimes, elles concernent non seulement l'encre employée mais aussi les papiers, de qualité très variable, qui se sont succédés, parfois même dans la même journée et sur la même presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 nuances extrêmes du 10 centimes.

 

 

 

 

Impression particulièrement fine pour ce 10 centimes (issu d'une feuille du 13 février 1946).

 

 

40 centimes :

 

Rose vif - Papier blanc.

Rose foncé - Papier jaunâtre.

Rose pâle - Papier blanc.

 

 

30 centimes :

 

Assez clair - Papier jaunâtre.

Foncé.

Clair.

 

3 nuances de papier pour le 50 centimes :

Jaunâtre
Blanc
Crème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Détails du 10 et du 50 centimes avec Nid d'abeille.

 

2 nuances de papier employées pourtant sur la même machine le même jour.

 

 

"Nid d'abeille" :

C'est le nom donné à une variété d'impression, due à un papier de qualité médiocre présentant un léger relief régulier.

 

 

 

 

 

 

 

Variétés de piquage : Timbre plus petit :

La variété "Timbre plus petit" pourrait presque s'apparenter à une variété de case, car elle apparaît sur toutes les feuilles, pour toutes les valeurs. Elle résulte d'une anomalie du peigne qui effectuait les perforations et rognait la partie supérieure des timbres de la première rangée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le peigne perfore une rangée (10) de timbres à chaque fois. Parfois le décalage se produit au milieu d'une feuille, ce qui donne des timbres normaux tenant à des piquages à cheval (bloc de 10 centimes) ; parfois, le décalage vertical est accompagné d'un léger décalage horizontal, ce qui donne un résultat assez étonnant (30 centimes).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Variétés de piquage : Piquage à cheval :

La plupart des piquages à cheval rencontrés sur cette émission sont dus au décalage vertical du peigne au moment de la perforation.

 

 

Impression sur raccord :

Lorsqu'une bobine de papier se déchire avant l'impression, ou tout simplement pour mettre bout à bout deux bobines, le papier étant gommé, les deux bouts sont collés l'un sur l'autre et le raccord est en général signalé par une sonnette, c'est à dire un morceau de papier coloré, collé à l'endroit du raccord, et qui dépasse de la bobine. De cette façon, les feuilles imprimées sur le raccord sont facilement repérables et faciles à retirer des paquets. Mais il arrive que cette sonnette soit inexistante ou passe inaperçue et les feuilles concernées se retrouvent dans le circuit de distribution habituel.

 

 

Impression sur raccord sur le 50 centimes. On remarquera la trace blanche causée par le creux du papier du au raccord dans le haut du deuxième timbre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Variétés de cases
Curiosité

 

 

Ces variétés, affectant toutes les feuilles de tous les tirages d'un galvano, sont très nombreuses sur cette émission. Elles proviennent de certains défauts de la pellicule recouvrant la galvano et sont situées toujours à la même case, d'où leur nom. Une fois identifiées et localisées, elles permettent en outre de situer un timbre isolé dans une feuille.

 

 

Tache blanche après le R de RF (Timbre de droite ; case 92).

 

 

 

 

 

 

 

Très ressemblante : Tache entre les deux 4 (timbre de gauche ; case 87) : 194.4.

 

Tache entre le 9 et le 4 (timbre de gauche) : 19.44.

 

 

 

 

 

4 de la faciale retouché (Timbre de droite, en bas à gauche).

 

Point dans le O de POSTES (Timbre de gauche ; case 81 du galvano B).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne s'agit pas ici vraiment d'une variété, mais plutôt d'une curiosité : Une feuille insérée dans un paquet en remplacement d'une autre qui a été sortie de ce paquet. Ce prélèvement peut avoir été effectué pour retirer une feuille fautée, imprimée sur raccord, prélevée pour des archives ou afin qu'elle ne soit pas dentelée, … Le numéro de la remplaçante est annulé et remplacé par celui qu'avait la feuille enlevée ; ceci pour que la numérotation des feuilles dans un même paquet reste cohérente et suivie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page précédentePage suivanteRetour au sommaire